La sixième paramita, la connaissance selon Taranatha | Lama Serge

Enseignement
La sixième paramita,
la connaissance selon Taranatha
par Lama Serge

Les paramitas(skt) vertus transcendantes, sont les six activités constituant la pratique des bodhisattva et aussi l’entrainement de l’esprit d’Eveil en action. Ce sont d’une part la générosité, la discipline, la patience, le courage, la méditation qui relèvent de l’apprentissage des moyens; d’autre part en la connaissance, qui relève de l’accumulation de sagesse. Le mot paramita signifie littéralement «allé sur l’autre rive », désignant ainsi celui ou celle qui a transcende le samsara et atteint le nirvana.

La voie du Grand Véhicule se ramène à deux choses: la connaissance et les moyens.
extrait du Soutra de Gayashirsh

Dans cet enseignement Lama Serge nous présente la 6ème paramita, la connaissance qui transcende les 5 premières.

Comment mille milliards d’aveugles privés de guide
Et ignorant la route pourraient-ils entrer dans la cité?
Sans la connaissance, les cinq vertus aveugles
Sont privées de guide et ne peuvent atteindre l’Eveil.
extrait du Prajnaparamita abrégée

Cette paramita est essentielle, mais elle seule ne suffit pas, pareil à un oiseau qui a besoin de ces 2 ailes pour voler.

La connaissance sans les moyens enchaîne au nirvana. Les moyens sans la connaissance enchaînent au samsara. Il faut donc les pratiquer conjointement.
extrait du Soutra requis par Akshayamati

Aussi Lama Serge nous enseigne plusieurs sujets de réflexion et de méditation sur la vérité de toute notre expérience sensorielle, mentale et dualiste.

en ligne sur zoom
Vous pouvez vous connecter à la salle numérique de la conférence:
Via le client Zoom:
Meeting ID: 459 259 7605
Passcode: 13Kalu
En cliquant sur le lien: lancer zoom
Si vous avez un client ZOOM installé sur votre appareil alors ce dernier se lancera et vous connectera à la conférence
Et si vous n’avez pas de client ZOOM, alors vous pouvez quand même assister à la conférence dans votre navigateur web. En effet en cliquant sur le lien (ci-dessus) vous serez dirigé sur une page web vous proposant soit de télécharger le client zoom soit de rejoindre la conférence grâce à votre navigateur. Cliquez sur “Join from Your Browser” pour continuer dans votre navigateur. Pour cette option, il est recommandé d’utiliser des versions récentes de Chrome ou Firefox.
Vous pouvez rejoindre la salle d’attente de la conférence 15min avant. Au moment de la conférence, nous vous ferons entrer dans la salle numérique.
Si vous rattez le début, pas de panique. Il est possible de rejoindre en ligne cette conférence à tout moment en suivant les instructions ci-dessus.

en direct sur le facebook du centre
Vous pouvez assiter à cet enseignement sur notre page facebook: ouvrir la page facebook

Taranatha (1575-1634)

Représentation de Taranatha
Représentation de Taranatha (Origine Wikipédia)

Figure dominante dans la lignée Shangpa.

Surnommé Gyalkyampa, le Vagabond, Taranatha était un grand voyageur, il sillonna le tibet central durant la plus grande partie de sa vie.
Ecrivain prolifique, méditant dévoué et fin observateur de la société, il profita de sa renommé en tant que maitre dans toutes les écoles tantriques pour encourager une approche non sectaire et apolitique du bouddhisme au tibet central. Aussi if fut un fervant critique des pratiquants qui se contentaient simplement de se conformer aux attentes des autres ou aux exigences sociales sans prendre les enseignements bouddhistes à coeur.

Voici un chant de réalisation qu’il composa, à vingt-trois ans, pour se donner courage, pendant une retraite à Samding (extrait du livre « Les chants de l’immortalité, Chants de réalisation des maitres de la lignée Shangpa » par NGAWANG ZANGPO

OM SVASTI.

Je m’incline respectueusement devant les lieux de refuge, les Trois Joyaux,
Et je dis les mots qui me sont venus à l’esprit.

Je prétends méditer dans la solitude des montagnes,
Ce qui donne de moi une bonne image aux yeux des autres,

Mais à bien y regarder, mon esprit n’est pas imprégné de l’enseignement.
Pour une personne comme moi, où est l’honnêteté dans la pratique sainte ?
Il est temps de pratiquer sincèrement.
Rejette tout intérêt pour cette vie, homme sans coeur!

J’ai charge d’enseigner et de suivre l’étude et la réflexion des autres.
Que la moindre contrariété surgisse, j’abandonne l’enseignement sacré.
J’ai la réputation d’un lettré, mais je gaspille ma propre vie.
Comment pourrais-je être un guide authentique ?
Il est temps de discipliner mon propre esprit.
Montre-toi du doigt, homme sans coeur!

J’ai beau voir la fugacité des choses de ce monde,
Je n’y crois pas un seul instant et rien ne me suffit.
Quand le trépas viendra, je ne saurai étre à l’aise ;
Pourtant, je ne réfléchis pas, je suis insouciant, comme un fou.
Il est temps de me préparer pour la vie future.
Tourne ton esprit vers les enseignements, homme sans coeur !

J’ai tout ce qu’il me faut, mais désir et colère sont là.
L’orgueil tiré de mes qualités est l’égal du Mont Mérou.
Sans contenter personne, j’obéis aux conventions de la société.
Je ne fais pas grand-chose, mais mes espoirs sont immenses.
Il est temps d’abandonner les huit soucis de ce monde.
Perçois la saveur unique de tout ce qui arrive, homme sans coeur!

Même pour mon profit spirituel, je ne saurais dormir un peu moins.
Je pense : « Plus tard, une année ou l’autre  » , et je remets au lendemain.
Je voudrais que les signes de la pratique apparaissent immédiatement, sans cause.
Je ne maitrise pas mes désirs de nourriture, de richesse et de célébrité.
Il est temps de rassembler mes aspirations.
Sois sincère dans ton rejet des espoirs et des craintes, homme sans coeur!

Le bel age passé, la jeunesse se flétrit et s’efface.
Je rends le mal pour le bien qu’on me fait :
Mon esprit reste en paix sans se blâmer.
Je ne sais rien, mais je fais des projets pour cette vie.
Il est temps de chasser de ton esprit ces activités.
Forme ton esprit à l’impartialité, homme sans coeur!

Ceux qui portent le titre de maître ne pratiquent pas l’enseignement.
Les disciples ne gardent pas leurs engagements tantriques.
Personne n’a de pudeur ni de retenue.
En ces temps funestes de dégradation de la doctrine du Bouddha,
On a beau faire tout ce que l’on peut pour aider,
Cela reste sans effet et nous fait du tort.

Dès que j’aurai atteint la stabilité spirituelle,
J’ouvrirai continuellement pour le bien d’autrui.
Je ne veux pas, en cette vie, faire semblant d’aider parfois
Tout en donnant la préséance à mon propre bien.
Il est temps de te vouer au saint enseignement.
Puisque c’est ainsi, pense et réfléchis encore!

  • 00

    jours

  • 00

    heures

  • 00

    minutes

  • 00

    secondes

Date

29 Mai 2021

Heure

19h00 - 20h30

Labels

En Ligne,
Enseignement